Westworld, la nouvelle série qui cartonne

Produite par J.J Abrams et écrite par Jonathan Nolan et Lisa Joy, la série Westworld s’inspire d’un film de Michael Crichton Mondwest (1973).

Westworld se déroule dans un parc d’attraction futuriste, où de riches « invités » viennent revivre l’époque du far-west et assouvir leurs fantasmes les plus inavouables….

sans pour autant subir les conséquences de leurs actes.

Saluons la présence de James Marsden, Ed Harris et de Anthony Hopkins.

Tous les hôtes sont des robots humanoïdes, des machines qui, peu à peu, vont prendre conscience de leur nature, de leur vie et de leurs souffrances.

En attendant, on les voit subir jour après jour le même scénario, agrémenté des initiatives de visiteurs peu scrupuleux.

Westworld aborde les notions de libre arbitre, de prédestination, de liberté, de conscience avec intelligence et fait des hôtes des personnages touchants.

Philosophie, poésie, contemplation, etc.

En surface, c’est un western, qui réunit les ingrédients du genre : Dolores la belle en danger (Evan Rachel Wood), Teddy le valeureux cowboy (James Marsden), Maeve la mère maquerelle (Thandie Newton), des pistoleros (Rodrigo Santoro, Clifton Collins Jr.) et tous les personnages attendus.

Les décors sauvages (montagnes, plaines) découverts par les visiteurs, des villes où des fusillades éclatent à chaque coin de rue. Sauf que tout cela est mis en scène par une équipe cachée en sous-sol du parc, composée de sa patronne Theresa (Sidse Babett Knudsen), de son programmateur en chef Bernard (Jeffrey Wright), de son vieux concepteur Robert (Anthony Hopkins) et même de son scénariste Lee (Simon Quarterman).

La série profite à loisirs de la beauté des décors et de la qualité des effets spéciaux pour multiplier les séquences fortes : chevauchées, voyages en train, etc. Elle déborde aussi de bonnes idées, comme le piano mécanique qui joue des tubes modernes (Soundgarden, Radiohead…) en mode western. La bande originale n’est pas en reste avec des musiques ré-arrangées pour l’occasion.

La série en tête du box-office

En bref, c’est une série qui cartonne aux États-Unis, ayant même détrôné le fameux Game of Thrones.

C’est le plus gros budget de la fameuse chaîne câblée HBO depuis Game of Thrones.

Les créateurs nous prédisent quatre ou cinq saisons…

Pour les plus anciens cette série nous rappelle de vieux airs de ce film interprété par Yul Brynner. Mais aussi la Mer de sable et sa fameuse attaque du train. Mais c’est avant tout un conte moderne mêlant poésie et western moderne.

Série à voir sur OCS ou TF1.

Article réalisé avec l’aide de Télérama.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *