La recherche d’emploi à travers Internet et le networking

Julie DAUDIGNON

La recherche d’emploi à travers Internet et le networking par Julie DAUDIGNON

En 2018, je qualifie la recherche d’emploi comme un voyage à travers des étapes, à la fois de bien-être, de découverte, de culture, d’expérience mais aussi de tourment à travers ses nombreux kilomètres à parcourir. Il faut faire face à de nombreuses intempéries qui nous amènent toujours à certains points, parfois inattendus mais riches d’expériences par ces rencontres ou encore ces paysages. Il nous fait avancer et progresser. Notre courage et notre persévérance sont récompensés. Le but d’un voyage est de profiter du quotidien, de se reposer mais de vivre l’aventure prévisible ou non.

Avant de vous faire part de mon expérience dans la recherche d’emploi, je vais vous raconter mon parcours en quelques lignes. J’ai travaillé pendant dix années dans un cabinet de conseil en management, communication et opinion interne au sein du pôle Management. Dans celui-ci, j’ai eu une double casquette en travaillant au sein d’une association qui développe la communication managériale auprès d’organisations. J’y ai évolué à travers différentes fonctions et missions de communication, événementiel, projet, digital, gestion, marketing et développement commercial. A la fin de ces années, j’ai décidé de cadrer mon nouveau projet : celui d’avoir un poste à part entière dans la communication, secteur qui me passionne ainsi que le digital.

J’ai alors négocié mon départ en fin d’année 2015.

A ce moment-là, j’ai décidé de créer un CV vidéo que j’ai mis en ligne sur Youtube. Elle indique mes compétences et ma motivation à retrouver un nouvel emploi avec quelques touches d’humour. Grâce à celle-ci, j’ai pu enrichir mon réseau et obtenir des entretiens.

Malheureusement, j’ai été au chômage pendant six mois au premier semestre 2016. Les entretiens se passaient bien mais à chaque fois on m’indiquait qu’il me manquait une expertise comme l’anglais ou encore que je n’avais pas assez d’expérience dans le marketing ou dans les Relations Presse. Les postes proposés étaient à plus d’une heure de transport ou encore rémunérés au bas de l’échelle. Je me suis rendue compte que le mouton à cinq pattes est souvent recherché… Peu d’entreprises m’ont proposé de me former sur la partie dont j’avais le moins de compétences, elles veulent souvent des opérationnels dans l’immédiat.

Je vis ces entretiens comme de nouveaux kilomètres pendant mon voyage. Ce sont de nouvelles expériences enrichissantes. Je persévère et rencontre de nouveaux professionnels.

La recherche d’emploi n’est pas que virtuelle, il faut savoir se démarquer.

C’est en juin 2016, qu’un de mes contacts sur LinkedIn du secteur bancaire a repéré que je cherchais un poste et m’a ainsi recruté pour des missions d’acculturation digitale pour une durée de 6 mois en intérim. La force du réseau m’a beaucoup aidé à ce moment-là car je connaissais cette personne depuis quelques années dans l’association dont je m’occupais dans le cabinet de conseil. Cette mission s’est terminée fin 2016.

Depuis début 2017, je réitère cette belle expérience, à savoir me mettre à jour sur mes différents réseaux et poursuis dans la recherche d’emploi. Je recherche toujours le poste de mes rêves qui allie la communication, le digital, l’événementiel et les projets.

Je tiens à rappeler que votre personal branding est important et impactant à tous niveaux sur votre vous virtuel, il reflète qui vous êtes à travers votre photo de profil, vos expériences, vos compétences, vos recommandations. Sur les réseaux sociaux, il faut que vos profils soit le plus complet possible. Aussi, se modérer et agir pour développer sa notoriété en toute bienveillance est la clé pour gagner en visibilité.

La recherche d’emploi via Internet

Voici mon retour d’expérience à travers quelques étapes principales de ma recherche d’emploi sur Internet :

1. Pôle Emploi : J’ai mis à jour mon compte et mon CV. Je me suis inscrite à des ateliers qui m’ont aidé à améliorer mon CV, ma lettre de motivation, ma visibilité sur les réseaux ou encore mon discours pour convaincre en quelques minutes un recruteur.

2. CV et lettre de motivation : Sous les conseils de mon entourage, j’ai mis le plus en avant ma personnalité et mes passions en première page. J’ai ensuite mis mon CV sur LinkedIn dans la partie « résumé ».

3. Réseaux sociaux : J’ai recherché sur Twitter, LinkedIn et Facebook des contacts liés au recrutement (cabinets de recrutement, chasseurs de tête…) afin de les informer de ma recherche d’emploi et de solliciter leur aide. Ensuite, j’ai effectué quelques publications pour être visible dans ma recherche d’emploi en sollicitant mon réseau.

Sur Twitter, je fais partie du collectif #i4Emploi. Il est un groupe de professionnels de tous horizons, de tous niveaux, de toutes régions, qui œuvre bénévolement et dans l’ombre pour aider ces #i4EmploiR (à la recherche d’un job). I4emploi n’a pas pour objectif de remplacer les techniques existantes de recherche d’emplois, mais d’essayer un moyen un peu différent en utilisant la force de propagation des messages dans les réseaux. Faciliter la connexion d’entreprises et de personnes est leur seul objectif.

Cf article : https://www.elaee.com/2016/02/01/24962-une-nouvelle-methode-pour-trouver-un-job-i4emploi. Voici le lien Twitter https://twitter.com/i4emploi.

Aussi, i4Emploi m’aide dans mes recherches. Ma veille est quotidienne et me permet d’enrichir mon réseau.

Sur ces différents réseaux, je consulte au maximum les actualités liées aux ressources humaines, à la communication et au digital. J’y trouve des conseils pratiques sur le recrutement et sur les entreprises qui recrutent.

4. Les sites de recherche d’emploi : Je me suis inscrite et ai mis mon CV sur les sites suivants : Apec, Monster, Monkey tie et Keljob. Certains sites proposent des tests de personnalité comme Monkey tie avec son Big 5 qui aide à trouver un job en fonction de sa personnalité. J’ai également créé des alertes. Suivant son secteur (communication, ressources humaines…), il est également intéressant de lire certains magazines online qui publient des offres d’emplois. Par exemple, le cabinet de recrutement Elaee, magazine de l’emploi dans la création, la communication, le marketing et le digital (https://www.elaee.com).

5. CV vidéo : La vidéo est aujourd’hui fortement utilisée. J’ai créé un CV vidéo sous l’appui de professionnels. J’ai souhaité mettre en avant des messages clés et innovants que l’on ne voit pas à travers le papier en alliant l’humain et le digital. J’ai publié cette vidéo sur YouTube et sur mes différents réseaux : LinkedIn, Twitter (tweet épinglé et envoi au collectif i4Emploi) et Facebook. Elle a été vue à ce jour plus de 14 000 fois (entre la V1 de 2min et la V2 d’1min30).

Vous pourrez la lire via ce lien : https://youtu.be/mmPoCbS7Dp0

Suite à la publication de ma vidéo, j’ai été ravie de l’ensemble les échanges, très encourageants !

J’apporte une grande importance au réseau car il m’aide de différentes façons. Il partage, relaie, like mes publications sur ma recherche d’emploi, parle de moi à des recruteurs, me donne des contacts et des conseils. Une bienveillance qui m’est précieuse.

Le réseau, c’est avant tout l’humain tissé de liens.

Avoir un réseau et le faire vivre sous la forme d’entraide en aidant et en étant aidé est un facteur clé de réussite. J’en profite pour remercier l’ensemble de mes contacts qui m’ont apporté leur précieuse aide sous toutes leurs formes : écoute, conseils, partages, likes…

Le networking

Aujourd’hui, je fais également beaucoup de networking autour d’événements sur les thématiques de la communication et du digital. Cela me permet d’enrichir encore plus mon réseau et de rencontrer de nouveaux contacts. J’ai alors fait la connaissance de belles personnes, qui aujourd’hui font partis de mes amis. Prenons le temps de ces rencontres comme une source d’inspiration, de découvertes… c’est un enrichissement permanent.

Il y a environ deux ans, j’ai effectué ma première conférence sur la thématique du rôle de la femme digitale, animée par Mounira Hamdi, Consultante & formatrice en marketing digital, organisatrice d’événements. Cette femme entrepreneure a eu un discours qui m’a marqué et a été motivante dans chacun de ses mots. Cet afterwork a été organisé par la communauté Social Mixcity. Elle a été la première association avec qui j’ai sympathisé et ai pu échanger des cartes de visite en toute convivialité.

Depuis, je suis de près plusieurs communautés et assiste à leurs événements.

Une de mes valeurs est l’humain avant tout.

Depuis janvier 2016, je suis bénévole au sein de la communauté des Web After Work Paris.

Nous réunissons la communauté webmarketing autour d’événements avec des speakers de renom dans des lieux atypiques. Nous organisons également des éditions spéciales startups. Je suis fière de m’occuper de la communication de cette association avec l’ensemble de l’équipe qui compte neuf bénévoles à ce jour. Grâce aux #WAWParis, je développe mon réseau et aussi, je développe la notoriété de la communauté à travers mon réseau. Si vous êtes curieux et que vous ne la connaissez pas encore, je vous invite à la suivre sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, LinkedIn et, Snapchat.

Aussi, je n’ai pas de grand diplôme dans la communication mais je démontre ma motivation à travers mes années d’expérience, mes actions et mes différentes démarches dans la recherche d’emploi.

Se différencier est primordial aujourd’hui. Faisons place à l’audace et osons. Tout s’apprend, les échecs font avancer et nous aident à nous améliorer. N’ayons plus peur du changement.

Croyons en nos rêves et parlons-en car ils sont bien présents, ils nous font vibrer et avancer.

En 2016, ces six mois de chômage et ces six mois d’activité dans un grand groupe m’ont permis de prendre conscience d’un rêve et de le découvrir. J’ai en tête un rêve d’entrepreneuriat, qui je l’espère verra le jour d’une manière ou d’une autre.

Rêvons, osons, changeons, créons et innovons ! Tout simplement, réalisons-nous.

Julie Daudignon : communicante évangéliste passionnée de digital

Chargée de projets communication, digital et événementiel

Facebook

Linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *